Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Cabinet Yang Sheng
  • Cabinet Yang Sheng
  • : Médecine Traditionnelle Chinoise / Shiatsu / Tuina / Diététique Energétique Chinoise
  • Contact
17 août 2012 5 17 /08 /août /2012 06:29

L’alimentation de l'Automne

 

En diététique chinoise, les aliments sont classées selon leur nature (froid, frais, neutre, tiède, chaud) et leur saveurs (amer, salé, acide, doux, piquant) ce qui permet de connaître les effets bénéfiques sur tels ou tels organes (leur tropisme dit-on). Ainsi manger par exemple des crevettes régulièrement permet de nourrir convenablement le Rein. De même, le poireau de nature piquante possède une action favorable sur le Poumon, etc.

 

Voici quelques aliments que vous pouvez consommer avec bénéfice durant cette période automnale :

Aliments qui stimulent le Poumon : le poireau, le millet, cannelle, gingembre, ail, céleri, chou rave, oignon, radis, piment, navet etc.

Aliments qui stimulent le Rein : les crevettes, les moules, le foie de poulet, le poireau, les châtaignes, les noix et amandes (quelques unes au petit déjeuner)

 

Dès maintenant et tout l’hiver :

Des légumineuses : pois, pois cassés, lentilles, haricots secs, pois chiche, les fèves, le haricot azuki, etc.

Des céréales : le blé, le riz, le millet, la quinoa (qui contient l’ensemble des 8 acides aminés, le Sarazin (en farine dans des galettes et/ou en grains)

Des fruits secs : des noix, des amandes

Une recette pour l’automne et/ou en cas de faiblesse des reins : Le sauté de crevettes à l’ail et au gingembre

Décortiquez les crevettes et les faire macérer dans de l’alcool de riz (à défaut dans tout autre alcool fort) pendant 10 mn. Émincer le poireau, hacher l’ail finement et effiler le gingembre. Faire revenir le mélange dans de l’huile de colza. En fin de cuisson, ajouter les crevettes, poivrez, salez.

Consommer deux à trois fois par semaine pendant un mois accompagné de riz.

La crevette renforce le yang, tonifie les reins, élimine les glaires. Le poireau fortifie le yang, tonifie les reins, fait circuler l’énergie. L’ail stimule l’énergie, favorise la circulation du sang.

Repost 0
Published by Shiatsuki - dans Alimentation
9 avril 2012 1 09 /04 /avril /2012 14:48

                 L’été une saison pleine, plus facile à vivre…

 Elément Feu

 

Certaines pathologies ou désordres énergétiques répondent à une logique saisonnière. C’est notamment le cas à l’automne et au printemps, saisons intermédiaires souvent difficiles pour les gens. L’été étant une saison dite pleine (comme l’hiver), on trouve moins de désordres directement liés à cette saison. Autrement dit, s’il existe bel et bien des pathologies liées aux organes associée à l’été (Cœur et à l’intestin grêle), la logique saisonnière y président ici nettement moins. Pour cette raison, nous ne développerons pas ici que les désordres provenant de ces organes. Disons seulement que les désordres énergétiques les plus courants du Cœur sont l’anxiété, l’agitation et les palpitations d’une part et l’insomnie d’autre part.

 

La diététique de l’été

Une manière de bien vivre une saison et de recharger son organisme de l’énergie propre à cette saison passe par une diététique adéquate.

 

Les légumes et fruits de saison

L’été est assurément la saison où il est le plus facile de multiplier sa consommation de fruits et légumes de saisons. C’est en effet à cette période que l’on peut consommer le plus de fruits possible puisque la plupart arrive à maturité à ce moment-là. En effet, si l’on respecte la saisonnalité et une consommation locale, on s’aperçoit que la période des fruits est finalement assez courte. Le reste de l’année, hormis les fruits comme les pommes qui se conservent assez longtemps, les fruits sont assez rares. Cela n’est pas en soit un problème, les différents légumes arrivant à maturité tout au long de l’année nous fournissent les vitamines et minéraux nécessaires à notre santé. Quoiqu’il en soit, les étals des marchés et autres jardins familiaux se remplissent de mille variétés aux couleurs toute aussi vives les unes que les autres. Remplissez-vous de la vitalité qu’ils regorgent et cela d’autant plus que vous avez généralement plus de temps pour parcourir les marchés ou pour les récolter dans les jardins.

 

Consommez tiéde et frais

La chaleur (yang) est bien évidemment la caractéristique climatique associée à l’été. La santé fonctionnant sur l’équilibre entre le Yin et la yang, il est sage de consommer des aliments plutôt tiède ou frais (Yin). Vous pouvez également consommer des aliments crus davantage que le reste de l’année. Limitez cependant cette consommation crue si vous avez des problèmes de digestion ( Feu digestif , Rate faible ) et de rétention d’eau

 

…Et limitez les aliments chauds

Dans une même logique, il est plutôt conseiller de limitez les barbecues et autres grillages, pourtant largement répandus, qui par ce mode de cuisson renforcent la dimension chaude des aliments, surtout quand ceux-ci sont de la viande dont la plupart est déjà de nature chaude. De même, l’alcool, les piments, le tabac et bien sûr le café.

 

Consommez les aliments amères

Dans la théorie des cinq éléments, la saveur amer est associée à la saison estivale. Les aliments amers soutiennent les fonctions du Cœur. Consommez donc avec profit des aliments possédant cette saveur comme le mouton, le blé, le chocolat, la rhubarbe, la bière, la laitue, la scarole, l’asperge, le cèleri, le foie de lapin, de porc ou de mouton. En cas de pathologie du Cœur, il faut néanmoins les limitez et notamment le plus courant d’entre eux : le café qui agite le Cœur. Vous pouvez également consommez avec profit des aliments acides dont la saveur, toujours selon la Théorie des 5 éléments, en nourrissant le Foie vont soutenir également les fonctions du Cœur.

 

Repost 0
Published by Shiatsuki - dans Alimentation
23 février 2012 4 23 /02 /février /2012 20:05

 Alimentation.jpg

Au printemps, c'est la saveur acide qui devrait dominer dans nos assiettes car elle stimule foie et vésicule. Son absence tendra à ralentir l'activité hépatique mais à l'inverse, son excès serait la cause d'une hyperactivité de la fonction hépatique qui pourrait être à l'origine de désordres sur l'organe sur lequel le foie exerce une action antagoniste : l'estomac.

Il convient de choisir judicieusement dans chaque famille d'aliments Mais un repas équilibré se doit de nourrir les cinq énergies, c'est à dire que les cinq saveurs doivent être présentes à chaque repas.

 

Au printemps, On recommande une cuisson à la vapeur, des aliments peu salés. Seront mis à l'honneur tous les aliments favorables au foie et à la rate.

Quelles plantes sauvages nous offre la nature en cette saison ? Des pissenlits, des orties, l'ail des ours, plantes qu'il convient de mettre très régulièrement sur notre table. L'ortie, le pissenlit se prêtent à toutes sortes de préparations culinaires dont certaines sont véritablement gastronomiques .L'ail des ours haché sera de toutes les salades et crudités. On privilégiera également les graines germées avec les crudités en début de repas, il s'agit là d'une véritable bombe de vitamines et oligoéléments. Le goût doux à légèrement acide prédominera pendant la saison printanière de manière à soutenir l'énergie de la rate car si le foie devient trop puissant du fait de sa place dans les cinq mouvements connus de la médecine chinoise, cela peut entraîner un contrôle excessif du foie sur la rate, alors la rate faiblit dans ses capacités digestives. Il convient d'éviter l'excès de nourriture pour échapper aux risques de stagnation d'énergie du foie ou de surmenage de la rate. Car foie et rate sont les organes sensibles en cette saison. Donc allègement en viandes, graisses, alcool, chocolat, sucres....

Les légumes montants comme le poireau, les légumes lactofermentés comme la choucroute, qui peut aussi se consommer crue en salade, les navets salés, les haricots du fût, les champignons, les radis, la rhubarbe, le cresson, l'asperge, les céréales tels que le blé, le kamut, l'épeautre, l'avoine, des aromates telles que le curcuma, une boisson telle que le thé vert devraient être servis régulièrement au printemps.

Bon appétit

Repost 0
Published by Shiatsuki - dans Alimentation
25 janvier 2012 3 25 /01 /janvier /2012 13:05

Le printemps   (4 février – 15 avril)

 

Au printemps, l’énergie yang croît, l’énergie yin décroît. C’est le renouveau. Le mouvement de la nature est vigoureux, les plantes sortent de la terre, la sève monte dans les arbres, bref, la nature s’éveille. Chez l’être humain, un mouvement similaire s’opère. L’organe le plus concerné par ce mouvement est le foie, dont le printemps est précisément la saison. Elle se traduit par le besoin retrouvé de sortir, l’envie est aussi d’un grand nettoyage de printemps; c’est l’époque idéal pour se lancer dans de nouveaux projets.

 

Cette montée en puissance du foie n’est cependant pas sans danger pour notre équilibre et notre santé. C’est en cette saison que de grandes fatigues apparaissent, parfois accentuées par le changement d’heure. Or, il faut avoir la force de contrôler cette énergie qui peut nous déborder. Les émotions et la pensée étant étroitement liées au fonctionnement des organes et notamment le plus sensible d’entre eux, le foie, des états dépressifs, des insomnies, des phases d’anxiété, d’irritabilité et encore de colère peuvent apparaître ou ré-apparaître à cette période.

 

Pour nous prévenir de ces dérèglements, le maître-mot est celui de tempérance. S’il faut bien entendu « vivre cette saison » en s’imprégnant de cette énergie , il ne faut cependant pas se laisser emporter par elle. Tempérer cette énergie du foie peut passer par des exercices de respiration et de relaxation, des promenades dans la forêt ou à la campagne. Prenez le temps d’y observer et de ressentir cette nature qui s’éveille (en s’attardant devant une plante qui surgit de la terre, en admirant la couleur des cerisiers en fleurs, etc.). Sur plan un plan émotionnel, n’hésitons pas à cultiver les vertus que sont patience et la gentillesse pour faire face aux états colériques qui peuvent nous envahir en cette saison.

 

La couleur vert-pomme des feuilles du printemps est la couleur associée à l’élément bois. Elle a pour particularité de nourrir le foie.

 

La diététique du printemps

 

Cette énergie du foie correspond au mouvement du bois qu’il faut savoir accompagner d’une alimentation adaptée. Ainsi, la diététique du printemps consiste à :

 

Évitez les excès de nourriture et de boisson.

 

Favorisez les légumes verts.

 

Favorisez les viandes légères, le poulet, le poisson.

 

Voici une liste d’aliments bénéfiques à consommer au printemps et à l’été (tout en maintenant la règle qu’on ne qu’on ne consomme les fruits et légumes qu’au moment de leur saison) :

 

Légumes :

Asperge, Artichaut, Aubergine, Carotte, Chou-fleur, Concombre, Courgette, Épinard, Haricot vert, Oignon, Petits pois, Pissenlit, Poivron, Radis, Salade, Tomate

 

Fruits : Abricot, Banane, Cerise, Figues, Fraises, Kiwis, Melons, Nectarines,Pastèque, Pêche, Prune

 

Céréales et légumineuses adaptées: Blé, Épeautre, Orge, Millet, Soja

 

Produits animaux adaptés: Fromages légers (plutôt chèvres et brebis), Poissons maigres, Viande très peu grasses, Volailles

 

Prenez soin de vous

 

Repost 0
Published by Shiatsuki
25 janvier 2012 3 25 /01 /janvier /2012 12:52

 

Dragon.jpgBonne année du Dragon !

Nous venons de rentrer dans l'année du Dragon qui est considéré comme un signe puissant chez les chinois. En général, c'est une année où il faut entreprendre, initier, commencer des projets. Le Dragon est aussi associé à la connaissance, à la spiritualité. Il est le gardien du savoir. Je vous souhaite donc une année 2012 pleine de Bien Etre.

Repost 0
Published by Shiatsuki
2 octobre 2011 7 02 /10 /octobre /2011 15:08

Le Métal (automne) 

Méridien yin

11 points

Heure solaire : 3 h 00 à 5 h 00 (Début de la Marée Energétique)

Circule du thorax jusqu’à la main, angle externe de l’ongle du pouce

Il forme avec le Méridien de la Rate, le grand Méridien TAI YIN, (climat : humide)

 

Élement : Métal

Saison : Automne

Couleur : Blanche

Direction : Ouest

Climat : Sécheresse

Organe des sens : Odorat

Odeur : Acre

Saveur : Piquante

Emotion: Tristesse

Le poumon est associé à l’automne, il permet d’absorber l’énergie « le Tchi » dont dépend l’activité vitale. Cette énergie provient de l’extérieur, notamment sous la forme d’oxygène (mais pas uniquement) et la transforme dans le corps humain en Energie Vitale. Son rôle est de donner la force et la capacité de résistance aux agressions provenant du monde extérieur.

Le Poumon gère l’équilibre entre l’extérieur et l’intérieur. C’est lui qui a la charge de la protection face au monde extérieur, résistance aux agressions (peau) et au niveau

psychologique face aux agressions qui nous assaillent. Il s’occupe de l’énergie physique et il assiste le Coeur en contrôlant l’énergie en provenance de l’air, celle-ci , associée au sang alimente les organes et les viscères.

Le Poumon participe activement à la qualité de l’énergie grâce aux transformations qu’il dirige, en effet pour pouvoir circuler et alimenter correctement tout le corps, l’énergie de la Terre (dont les aliments) doit se combiner avec l’énergie du Ciel (donc de l’air) pour former l’énergie Vitale, si cette combinaison est mal dirigée , l’organisme sera mal « nourri ».

 

Sur le plan physiologique , il correspond à l’appareil respiratoire mais, est associé au nez , à la peau et aux poils.

C’est le poumon qui régule l’équilibre thermique de ces zones et leur permet de se protéger, notamment des agressions climatiques.

Au niveau psychologique, il est associé à la capacité à se défendre face au « monde extérieur », à la rigueur, à l’action sur les choses mais aussi et surtout à l’intériorisation , prise dans le sens de la non manifestation, du camouflage (armure).

Il régit l’énergie et contrôle la peau.

L’énergie des poumons est très vulnérable au froid.

 

Des troubles de l’énergie des poumons peuvent se traduire par des troubles ou infections respiratoires, des refroidissements, rhumes, bronchites

Un manque d’énergie entraînant fatigue, abattement ou dépressions

Certains se renfermeront sur leurs émotions et se couperont de leur environnement

Repost 0
Published by Shiatsuki - dans Les 5 éléments
25 novembre 2010 4 25 /11 /novembre /2010 10:03

Une dixaine de personnes on participer au dernier atelier de Do-In qui c'est tenu à Cranves Sales. La première partie de l'après midi a été consacrée à la méditation Zen afin de ce recentrer, la deuxième partie s'articulait autour du Do-In , travail de la saison (Hiver)  et sur les méridiens de cette saison (Rein , Vessie) auto massages et étirements on permis une meilleure circulation du Ki. Pour finir une partie de Shiatsu de relaxation a procuré à tous les participants un bien-être autant physique que psychique.

Stage-Do-In--Nov.jpgShiatsu Bien-être pour finir la séance

 

Rendez vous au prochain atelier en décembre 2010

Repost 0
Published by Shiatsuki - dans Ateliers
7 octobre 2010 4 07 /10 /octobre /2010 13:21

Bon début pour les ateliers de Do-In / Shiatsu . Le 1er atelier de Do-In qui à eu lieu le dimanche 03 octobre 2010 à Excenevex. 10 participants ont pu apprécier les effets relaxant et décontractant de cette discipline venue du Japon. Méditation Zen , Do-In et Shiatsu ce sont anchaîner tout au long de cette matinée dans une ambiance Zen.

Stages-Do-In-Shiatsu--03-10-2010.jpg

Une approche du Shiatsu de Détente

 

Merci à tous pour cette participation

Repost 0
Published by Shiatsuki - dans Ateliers
22 septembre 2010 3 22 /09 /septembre /2010 23:00
  Dès la rentrée de septembre 2010, un Cours  de 
Do-In / Shiatsu
à lieu le mardi de 15 h 15 à 16 h 15
 
Au programme :

Méditation Zen (Zazen)
Do-In Ankyo (Etirements Spécifiques et Auto-massages)
Shiatsu (Etude d'un protocole de Base)

shiatsu-dessin-copie-1.gif 

Venez Nombreux !!

Renseignements :
Didier :  06 14 59 18 04
Repost 0
Published by Shiatsuki - dans Ateliers
23 août 2010 1 23 /08 /août /2010 14:20

zen 6Avant de faire la posture, il faut faire Gassho :

Saluer les mains jointes...

 

S'asseoir au centre du zafou (coussin rond)

Jambes croisées en lotus ou demi-lotus.

Appuyer fortement les genoux sur le sol.

Cambrer la colonne vertébrale au niveau de la cinquième lombaire.

Dos droit, nuque droite, menton rentré.

Nez à la verticale du nombril.

Main gauche dans main droite, paumes vers le ciel, contre l'abdomen, pouces en

contact par leurs extrémités, maintenus horizontaux. S'ils font "vallée", on s'assoupit, s'ils font "montagne" on s'exalte.

Les épaules tombent naturellement.

La pointe de la langue sur le palais.

Les yeux, mi-clos, posés (non fixés) à un mètre de distance.

La respiration doit être calme, sans bruit, l'expiration doit être la plus longue possible, puissamment poussée au-dessous du nombril dans la zone du hara "l'océan de l'énergie", centre de gravité de l'être humain. L'inspiration vient naturellement.

Concentration totale sur la posture, la respiration.

N'alimenter, ni ne rejeter les pensées, les images, les formations mentales - les laisser passer comme nuages dans le ciel : penser sans penser, au-delà de toute pensée... ; du silence s'élève l'esprit immortel.

Avant de quitter la posture, il faut faire Gassho.

C'est un geste de concentration et de respect.

 


Repost 0
Published by Shiatsuki - dans Méditation Zen